Quoi de neuf ?

ÉPISODE 6; Retour à l'école, Nora & Betty & Penlocke

C’est officiel, je retourne à l’école

Je suis bel et bien inscrite au programme Écriture d’une série télévisée de fiction donné par l’Institut national de l’image et du son, mieux connu sous l’acronyme INIS (http://www.inis.qc.ca).

Je blague un peu en prétendant que je retourne à l’école. Il ne s’agit pas d’être assise pendant des heures, toute la semaine, à écouter sagement des professeurs raconter leur salade. L’INIS propose des ateliers donnés par des professionnels, du soutien au projet et, surtout, un programme de mentorat personnalisé. Autrement dit, dès le 2 septembre 2016, on m’aura attitré un mentor qui m’aidera, pendant les dix mois suivants, à élaborer de mon projet de série télévisée intitulé : Nora et Betty.

 

Nora et Betty

Je meurs d’envie de vous parler de Nora et Betty, mais il est un peu trop tôt. Pourquoi ? Parce que tant d’éléments peuvent changer au fil des mois où je travaillerai sur le projet. Je ne pourrais pas affirmer, par exemple : il s’agit d’une série fantastique. C’est encore possible mais non définitif. Je peux peut-être me risquer avec : Nora est blonde et Betty est brune.

 

Un nouveau penlocke.com

Penlocke.com, né à l’automne 2014, en même temps que la parution de Le Secret du 16 V, a besoin d’un nouveau look. Je me suis amusée. Éparpillée. J’ai exploré. J’ai voulu mettre « tout plein d’affaires là-dedans » et malgré mes choix plus ou moins justifiables, je suis contente de cette expérience. J’ai appris beaucoup.

Épuration. Focus. Voilà les deux mots-clés du nouveau penlocke.com.

Je prévois mettre la nouvelle version en ligne quelque part à l’automne 2016. Ce qui ne m’empêchera pas de vous donner des nouvelles d’ici là, sur Facebook.

 

Prochain rendez-vous ?

Gageons que je vais avoir le goût de partager avec vous mes premières impressions d’écolière. Je ne m’en vais pas à l’Institut Mina (dommage ?!?) mais tout de même bien dans un Institut. Un hasard plutôt amusant. Mais il semblerait que le hasard n’existe pas vraiment…

 

<- Retour à l'accueil